Trouble de l’enfant et l’adolescent

Les enfants, parfois même très petits, peuvent renfermer des souffrances insoupçonnées.  Ils ne traitent pas les informations, les événements de la même façon que les adultes et n’expriment pas leurs désarrois selon les mêmes modes.
Les difficultés d’un enfant, si elles ne sont pas prisent en compte peuvent se cristalliser et les handicaper ensuite dans leur vie d’adulte.
Il n’est donc jamais trop tôt pour s’en occuper.


La société et les modifications familiales ont eu un impact profond sur le développement de l’enfant. Emmener son enfant chez le psy n’est pas un échec parental. Les parents sont souvent trop impliqués affectivement pour pouvoir comprendre et aider leurs enfants dans leurs difficultés. Une aide peut être précieuse pour rétablir l’équilibre de l’enfant et de la famille.


trouble de l'adoLa thérapie comportementale et cognitive se base
plus sur le présent. Contrairement aux idées reçues, elle ne fait pas abstraction du passé et de l’environnement de l’enfant (bien au contraire) mais a une dimension plus pragmatique. Elle aide l’enfant à modifier son comportement en comprenant quelles sont les idées qui dysfonctionnent chez lui. Le thérapeute peut donner des exercices à faire et les parents sont impliqués dans la thérapie.  
Il s’agit d’aider l’enfant ou l’adolescent à mieux gérer ses pensées, se émotions et ses comportements.
Si l’enfant est très petit, nous pouvons utiliser des médiateurs comme le jeu ou le dessin.

Le jeu et les dessins peuvent donc constituer un intermédiaire pour installer l’alliance thérapeutique. De plus, les psychologues ne voient pas le jeu et les dessins de la même façon que les parents. Ils peuvent les interpréter et en tirer des informations précieuses pour la thérapie.

Les bilans psychologiques sont également très utiles. Ils permettent à l’aide de différents tests de cerner plus précisément les difficultés de l’enfant et d’aider au diagnostic. Il arrive que les entretiens cliniques ne suffisent pas à déterminer la problématique d’une personne. Il est donc parfois nécessaire d’avoir recours à des tests afin d’avoir une vision plus objective et standardisée des comportements ou de la façon de penser, de voir les choses.


Types de difficultés prisent en charge :

 

  • Troubles du comportement
  • Tristesse et repli sur soi
  • Divorce des parents
  • Jalousie au niveau de la fratrie
  • Idées obsessionnelles de l’enfant
  • Phobies
  • Difficultés scolaires
  • Autisme
 
 
 
 

Plan du site |   Partenaire